Landesportal Coronavirus

Navigation und Service

| La santé

Foire aux questions (FAQ) au sujet du coronavirus

Vous trouverez ci-après les réponses aux questions qui nous sont actuellement le plus souvent posées au sujet du coronavirus (liste mise à jour le 19/05/2020). Nous attirons votre attention sur le fait qu’eu égard à la situation évolutive, une modification et la prise d’autres mesures sont possibles à tout moment. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation, notamment sur notre site www.corona.saarland.de et les circuits des réseaux sociaux de la Sarre.

Quels contacts avec d’autres personnes puis-je-avoir ?

La rencontre de plusieurs personnes - se regroupant autour d’ une personne de référence commune - est autorisée entre les membres du même ménage, entre des époux, des conjoints et des partenaires engagés dans une relation non matrimoniale, entre des parents en ligne directe, des frères et sœurs et des enfants de frères et sœurs ainsi qu’avec des membres d’un autre ménage.

Chacun est cependant tenu à continuer à réduire à un minimum absolument nécessaire les contacts physiques et sociaux avec d’autres personnes. Lors de contacts avec d’autres personnes, la responsabilité individuelle de chacun est particulièrement importante. Ceci signifie que vous devez continuer à respecter une  distance de 1,5m et, si possible et notamment afin de protéger les autres, porter un masque bucco-nasal.
Des rassemblements et des événements restent interdits, sauf s‘ ils servent à l’exploitation d’établissements dont l’ouverture est, de manière générale, autorisée ; les règles de distanciation physique et d’hygiène y afférentes  sont à respecter.

Quels magasins et établissements ont le droit d’ouvrir leurs portes,  lesquels restent fermés?

Les entreprises et établissements dont l’exploitation n’est pas expressément interdite ont en principe le droit d’ouvrir. Les exploitants respectivement les responsables sont obligés de veiller à la disponibilité des mesures d’hygiène ainsi qu’au contrôle de l’entrée dans le magasin, à l’évitement de fils d’attente et au respect des distances nécessaires.

Seulement une personne peut être admise dans ces établissements et entreprises par 20 m2 de la surface totale accessible au public. Si la réduction du nombre des nouvelles infections se poursuit, cette limite sera abaissée à une personne par 15 m2 à partir du 25 mai. En outre, indépendamment de la surface totale du magasin, 4 clients ou visiteurs sont toujours autorisés si la distance minimale d‘1,5m est respectée.

L’exploitation des établissements suivants est explicitement interdite – respectivement doivent rester fermés :

  • Saunas et bains publics, centres de bien-être, bains thermaux
  • Clubs, discothèques, shisha cafés
  • Théâtres et salles de concert
  • Foires
  • Marchés spécialisés et fêtes foraines
  • Services sexuels, secteur de prostitution, clubs échangistes
  • Autres lieux de divertissement
  • Maisons des jeunes et établissements comparables à l’exception d’institutions socio-pédagogiques

Qu’est-ce que signifie « port de masque obligatoire » exactement?

En Sarre, il y a une obligation de porter un masque bucco-nasal lors du séjour dans tous les établissements, boutiques, sur des marchés hebdomadaires ainsi que des équipements, installations ou autres locaux commerciaux ouverts en ce moment respectivement dont l’exploitation est autorisée. Cela inclut également les zones d’attentes y associées. L’obligation est en autre valable dans les transports publics, et ceci pour les personnes privées ainsi que pour le personnel.

Règles applicables aux écoles: il est obligatoire de porter un masque bucco-nasal dans l’enceinte de l’école. Le port de masque n’est pas obligatoire dans les salles de classe, il est cependant permis de manière générale.

Des enfants de moins de 6 ans sont exclus de cette obligation. Une dérogation existe également  en cas de raisons sanitaires. Une attestation respective n’est pas nécessaire, la dérogation devrait cependant être dument justifiée. A défaut, une écharpe peut être portée au dessus de la bouche et du nez.

Il est recommandé de manière générale de porter un masque bucco-nasal lors de chaque rencontre avec des personnes n’habitant pas dans le même ménage  - notamment en cas de contact avec des groupes à risque ou à des endroits où la distance minimale d‘1,5m ne peut pas être respectée de manière permanente.

Ceci est particulièrement important parce que les personnes atteintes d’une infection avec le nouveau coronavirus peuvent – selon l’état actuel des recherches- déjà un à trois jours avant l’apparition de  symptômes être contagieux, et ils existent même des cas de cette maladies se déroulant sans symptômes. L’effet de protection des masques dits « grand public » pour le porteur n’a pas pu être prouvé,  ils peuvent cependant, en cas d’une infection, contribuer à ne pas transmettre le virus à d’autres personnes. Chacun protège donc les personnes avec lesquelles il est en contact. Car des gouttelettes produites en parlant, toussant ou éternuant peuvent être freinés grâce à ces masques.

Il est également important de souligner que des masques médicaux et des masques FFP devraient être réservés au personnel médical et soignant. En outre,  des masques médicaux avec valve d’expiration ne doivent en aucun cas être portés en public !

Des messes et autres actions religieuses, peuvent-elles avoir lieu?

La visite  individuelle d’églises, mosquées, synagogues et locaux d’autres communautés religieuses ou philosophiques est permise sous condition de respect de la distance minimale.

En outre, des messes et prières communes en plein air, dans des églises, mosquées ou synagogues ainsi que dans d’autres locaux de pratique religieuse sont permises. La limitation du nombre de participants due à des raisons de protection contre les infections, les règles de distanciation physique ainsi que les règles spécifiques de protection et d’hygiène doivent être respectées.

Les aires de jeux, peuvent ils ouvrir?

Des aires de jeux en plein air, peuvent, de manière générale, être ouvertes sous condition du respect de mesures de protection spécifiques. Les autorités de police locale peuvent prescrire des obligations en vue de la prévention des infections.  

Des zoos et des parcs d’animaux, sont-ils autorisés à ouvrir ?

Des jardins zoologiques, des parcs d’animaux ainsi que des établissements comparables aménagés comme des parcs en plein air peuvent, de manière générale, ouvrir. L’ouverture n’est autorisée qu’on de hors de bâtiments et en respectant les exigences d’hygiène ainsi qu’en limitant le nombre de visiteurs.

Les restaurants et autres établissements de gastronomie, doivent-ils rester fermés?

Depuis le 18 mai, des restaurants et autres établissements gastronomiques peuvent rouvrir sous condition de respect des dispositions du plan d’hygiène du gouvernement du Land de Sarre.

Cela implique notamment le respect des conditions suivantes:

  • L’exploitation ne peut commencer qu’au plus tôt à 6 h et doit se terminer au plus tard à 22 h.
  • Les employés doivent porter des masques bucco-nasaux dans la mesure où aucune raison sanitaire ou disposition du droit de travail ne s’y oppose et si une autre mesure équivalente de protection contre les infections ne peut être garantie.
  • L‘accès se fait de manière contrôlée et en évitant des fils d’attente.
  • Des mesures appropriées en vue d’une traçabilité complète d’un représentant par ménage sont prises (il faut noter le nom, l’adresse et les coordonnées). Ces données ne peuvent être transférées aux autorités sanitaires que sur demande respective et doivent être effacées au terme d’un mois après la saisie selon le Règlement général sur la protection des données.

Des prestations de coiffure et de cosmétologie, sont elles possibles?

Des salons de coiffure, des salons de beauté, ainsi que des studios de manucure, de tatouage et de piercing peuvent être rouverts à partir du 4 mai si des concepts de protection sont respectés.

Puis-je faire du sport et utiliser des installations sportives ?

L’organisation de cours et d’entraînements ainsi que la pratique de sports sont  autorisées sous réserve de conditions. Ceci vaut aussi pour des sports en salle, des centres fitness et des  écoles de danse.

Les conditions y afférentes sont:

  • Pratique du sport sans contact
  • Pratique du sport seul ou dans de petits groupes d’au maximum 5 personnes
  • Strict respect des mesures d’hygiène et de désinfection et des règles par rapport à la distance nécessaire, notamment en cas d’utilisation conjointe de matériel sportif
  • Pas d’utilisation de vestiaires
  • Pas d’utilisation de locaux humides (l’ouverture de toilettes séparées est possible)
  • Evitement de fils d’attente à l’entrée des installations
  • Pas d’utilisation des salles de réunion et des espaces communs des installations sportives
  • Pas de mise en danger spécifique de personnes vulnérables par la reprise des entrainements
  • Pas de spectateurs

L’exploitation à des fins d’entrainement de sportifs professionnels est également admissible sous certaines conditions.

Les transports publics, continuent-ils à circuler?

Grand nombre de personnes ont besoin des transports publics. C’est pourquoi il est important que les transports publics continuent à fonctionner de manière fiable. De nombreuses mesures de protection ont été prises par les exploitants et l’obligation de port de masque, les règles d’hygiène ainsi que les distances nécessaires doivent être respectés.

Jusqu’à quand les restrictions actuelles s’appliquent-elles?

Les restrictions introduites à l’occasion de la pandémie de Covid-19 et toutes mesures liées s’appliquent à titre provisoire jusqu’au 31 mai 2020. Avant cette date, il sera vérifié sur base de l’évolution du nombre d’infections si des adaptations ou allègements sont possibles. Le gouvernement du Land de Sarre continuera bien sûr à vous informer. Vous êtes priés de vous informer sur une possible prolongation des mesures.

A quelles prestations médicales puis-je-avoir recours ?

Le recours à des services médicaux, vétérinaires ou psychothérapeutiques reste bien sûr possible. Ceux-ci comprennent notamment des rendez-vous chez le médecin, d’autres traitements médicaux, des dons de sang ainsi que des visites de prestataires offrant des remèdes ou de professionnels de santé, dans la mesure où cela est absolument médicalement nécessaire. Il est recommandé de fixer un rendez-vous, si possible. N’hésitez pas à avoirs recours à des soins médicaux, si vous ne vous sentez pas bien.

Pourquoi ne teste-t-on pas tout le monde?

D’un coté, les capacités de test sont limitées et ne sont pas suffisantes pour tester tout le monde. A cela vient s’ajouter que si on n’est pas infecté, un test de Covid 19 ne dit rien sur le fait si on peut tomber malade dans l’avenir. Tester tout le monde signifierait une charge inutile pour les capacités de dépistage. Les critères de l’institut Robert Koch s’appliquent si on doit décider si une personne sera testée ou non.

Quels postes-frontières sont ouverts? Ouvrira-t-on des postes-frontières supplémentaires ?

S‘agissant de la frontière entre le Luxembourg et l’Allemagne, les contrôles générales ne sont plus mis en œuvre. S’agissant de la frontière franco-allemande, les contrôles seront – temporairement pour une durée limitée jusqu’au 15 juin – poursuivies, mais il n y aura que des contrôles aléatoires. Toutes les voies de transport transfrontalières sont à nouveau enregistrées comme points de passage de frontière.

La condition qu’il faut avoir un « motif impérieux » pour le passage de frontière est maintenue en principe. Des allègements supplémentaires sont cependant prévus pour des voyages organisés pour des raisons familiales ou personnelles.

A quoi dois-je veiller  si j’entre en Allemagne en provenance d’un pays étranger?

A partir du 18 mai, les personnes auxquels les mesures de quarantaine ne s’appliquent pas ne sont plus seulement des personnes devant passer la frontière pour des raisons professionnels ou dont l’activité est nécessaire pour le fonctionnement de domaines importants et d’infrastructures critiques. Des entrées en provenance de l’union européenne ou d’un Etat associé à Schengen, de la Grande-Bretagne ou de l’Irlande de Nord sont à partir de ce moment possibles sans quarantaine  - sous condition qu’il n y a pas eu de séjour dans un Etat tiers avant l‘entrée dans le pays.

Des personnes venant d’un pays tiers, entrant  en Sarre par voie terrestre, maritime ou aérienne, sont obligés de se rendre immédiatement après leur arrivée à leur domicile ou dans un autre hébergement approprié et d’y rester isolées  pendant une période de deux semaines après leur arrivée en Sarre; cela s’applique également à des personnes qui sont d’abord entrées dans un autre Etat fédérée de la République fédérale d’Allemagne. Ces personnes ne n‘ont, pendant ce délai, pas le droit de recevoir de visite (en dehors des membres du foyer). Elles sont en outre tenues de contacter sans délai les autorités sanitaires compétentes et de les informer de leur confinement et de toute apparition de symptômes de maladie.

Vous êtes priés de vous informer sur les dispositions exactes dans le texte de l’ordonnance: « Verordnung zu Quarantänemaßnahmen für Ein- und Rückreisende zur Bekämpfung des Coronavirus » (Ordonnance concernant des mesures de quarantaine pour des personnes entrants ou revenant pour endiguer la pandémie de coronavirus).

| La santé, Prävention_FR

Instructions relatives à l’usage de masques en tissu faits maison et de masques chirurgicaux 

Quelle protection les masques bucco-nasaux offrent-ils ?

  • Des personnes infectées par le nouveau coronavirus peuvent, d’après l’état actuel des recherches, déjà un à trois jours avant l’apparition de symptômes être contagieux. Ils existent également des formes de cette maladie se déroulant sans symptômes cliniques. Il est donc recommandé de porter à titre préventif un masque bucco-nasal  dans des situations où la distance recommandée à d’autres personnes ne peut pas être respectée. 
  • A partir de lundi, 27 avril 2020, le port d’un masque couvrant le nez et la bouche, respectivement un « masque grand-public » est obligatoire pour tous les citoyens en Sarre à partir de 6 ans dans les transports publics et dans les magasins.
  • Le masque bucco-nasal sert surtout à la protection d’autres personnes et protège les personnes avec lesquelles vous êtes en contact. Des postillons causés par la toux, des éternuements ou quand on parle, peuvent être freinés grâce à ces masques. De plus, le contact entre des mains contaminées et les muqueuses de la bouche / du nez est gêné. Le port du masque peut en outre contribuer à sensibiliser davantage pour un comportement attentif envers autrui (respecter la distance nécessaire !).
  • Le port d’un masque bucco-nasal ne doit en aucun cas engendrer un faux sentiment de sécurité. Le respect des règles par rapport à des toux ou éternuements, une bonne hygiène des mains ainsi que le respect d’une distance minimale de 2 mètres d’autres personnes restent les meilleures mesures pour se protéger et pour protéger les autres.

A quoi dois-je faire attention lors du port d’un masque bucco-nasal?

  • Lavez-vous les mains soigneusement à l’eau et au savon (pendant au minimum 20 à 30 secondes) avant de mettre votre masque bucco-nasal.
  • Veillez à couvrir le nez et la bouche jusqu’au menton et à ce que le masque soit le plus étroitement accolé possible aux marges.
  • Echangez votre masque au plus tard quand il est mouillé par l’air respirable. Car des germes pathogènes peuvent alors se loger sur le masque.
  • Evitez de toucher ou de déplacer le masque durant l’usage.
  • Pour retirer le masque, ne touchez pas la surface extérieure, si possible, parce que des agents pathogènes peuvent s’y trouver. Touchez les élastiques derrière les oreilles et retirer le masque soigneusement.
  • Lavez-vous les mains soigneusement à l’eau et au savon (pendant au minimum 20 à 30 secondes) après avoir enlevé le masque.
  • Les masques bucco-nasaux respectivement chirurgicaux étaient initialement destinés à usage unique dans le domaine médical. Ceux-ci peuvent, en tant que masque provisoire au sens de l’obligation de port de masque, également être utilisé plusieurs fois pour une durée plus courte (p.ex. des sorties de durée limitée pour faire des achats). Ils ne sont pas destinés à un usage permanent.

Quelle est la différence entre les masques bucco-nasaux et les masques chirurgicaux?

 Les demi-masques filtrant

Les masques filtrent des polluants et des virus. Selon la performance du filtre, ils correspondent à la norme FFP1, FFP2 ou FFP3. Dans le cadre du port d’un équipement de protection générale, des masques FFP2 et FFP3 sont utilisés lors du traitement de patients atteints de COVID 19, notamment aussi dans des unités de réanimation. Ces masques devraient être réservés au personnel médical respectivement à des personnes travaillant dans des secteurs où une protection particulière est nécessaire !

 Masques bucco-nasaux

Des masques bucco-nasaux médicaux, les masques dites masques chirurgicaux, sont notamment utilisés dans le domaine médical, dans des cabinets médicaux, cliniques et dans le secteur des soins.  Ils peuvent éviter la propagation de gouttes de salive ou de respiration du porteur et servent en première ligne à la protection des personnes avec lesquelles on est en contact. En outre, sont fabriqués de manière industrielle des « masques grand-public », qui ressemblent aux masques médicaux, mais qui offrent moins de protection et qui sont également adaptés à un usage quotidien.

 « Masques faits maison »

Des Masques faits maison sont fabriqués dans différentes variantes à partir de tissus courants dans le commerce. Vous trouverez de nombreuses instructions de couture en ligne. Les masques sont également produits par différentes entreprises, comme p. ex. des fabricants de textiles. Au cas où un tel masque n’est pas disponible, vous pouvez également mettre ou attacher un foulard ou une écharpe devant votre bouche et votre nez. Des porteurs de masques faits maison ne peuvent être sûrs d’être protégés ou de protéger d’autres d’une transmission de SARS-CoV-2, car un effet protecteur approprié n’a pas pu être prouvé pour ces masques. Néanmoins, des masques appropriés peuvent contribuer à la réduction de la vitesse de l’air sortant ou de la dispersion de gouttelettes et notamment aider à améliorer la conscience pour le distancement social ainsi qu’un comportement respectueux de la santé.

Remarques pour des personnes qui cousent des masques faits maison:

  • Des producteurs ou fournisseurs doivent, quand ils formulent des descriptions / textes publicitaires de masques bucco-nasaux, veiller à ne pas donner l’impression qu’il s’agit d’un produit médical ou d’un équipement de protection.
  • La dénomination ou description du masque doit être particulièrement claire, celle-ci ne doit pas faire référence à un effet de protection qui n’a pas été prouvé.
  • Il devrait être souligné expressément qu’il ne s’agit ni d’un produit médical ni d’un équipement de protection personnel.
  • Des tissus à mailles fines sont plus appropriés dans ce contexte que des tissus à mailles légères. 

Remarques pour personnes qui portent un masque fait maison :

  • Ces masques ne sont destinés qu’à l’usage privé.
  • Le masque doit être placé correctement au dessus de la bouche, du nez et des joues et être le plus étroitement possible collé aux marges, afin de réduire à un minimum la quantité d’air entrante.
  • Lors de la première utilisation, vous devriez tester si le masque est suffisamment perméable pour l’air, afin de gêner la respiration normale le moins possible.
  • Après l’utilisation, le masque devrait être conservé p. ex. dans un sac fermé hermétiquement ou être lavé immédiatement. La durée de conservation devrait être la plus courte possible afin d’éviter la formation de moisissures.

| Staatskanzlei_FR | La santé, SaarLorLux_FR

Ensemble contre le coronavirus: des vidéos d’encouragement

La présidence sarroise du sommet de la Grande Région lance une action participative via le numérique le 9 mai

La Sarre a fait de la participation la priorité de sa présidence du sommet de la Grande Région. Dans ce contexte, Tobias Hans, le président du sommet et ministre-président du Land de Sarre lance l’action participative via le numérique « Ensemble contre le coronavirus » le 9 mai, journée de l’Europe.

Cette campagne vise à renforcer la solidarité au sein de la Grande Région et en Europe. Dans un premier temps, les Exécutifs du sommet s’exprimeront dans de courts messages vidéo et présenterons leurs réflexions sur la vie au sein de la Grande Région en ces temps de crise sanitaire et au-delà. Les messages vidéo seront mis en ligne de manière régulière sur le site facebook de la Grande Région. Les citoyennes et citoyens de la Grande Région ainsi que les institutions sont vivement appelés à participer à l’action de la présidence sarroise avec une courte vidéo d’une longueur maximale de 2 minutes. La vidéo peut être envoyée à l’adresse grossregion@europa.saarland.de.

Le président du sommet Tobias Hans a déclaré : « Nous sommes tous confrontés à des défis majeurs dans la situation actuelle. Les membres du Sommet sont unanimes pour affirmer que c’est ensemble que nous voulons relever ces défis. En ces temps de crise sanitaire, la solidarité au sein de la Grande Région et en Europe est plus que jamais nécessaire. C’est ainsi que le slogan de la présidence sarroise « Faire avancer la Grande Région ensemble » est plus que jamais d’actualité. Nous misons sur la participation des citoyennes et citoyens au sein de la Grande Région, ce qui, à l’heure actuelle, peut se faire notamment de manière numérique. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à cette action et à vous exprimer en faveur de l’amitié transfrontalière avec votre message vidéo. »

Medienansprechpartner

Alexander Zeyer
Regierungssprecher

Am Ludwigsplatz 14
66117 Saarbrücken